Imprimer

UN ACTEUR RECONNU DE LA CONCERTATION NATIONALE

Une implication renforcée :

 

Le Cercle National du Recyclage porte depuis 1995 la parole de ses adhérents auprès de toutes les instances concernées par la gestion des déchets :

 Les pouvoirs publics :

  • Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du développement durable et de la Mer ;
  • Direction générale de l’environnement de la commission européenne ;
  • Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ademe) ;
  • Parlementaires ;

Les instances nationales :

  • Association des maires de France ;
  • Commission consultative « emballages ménagers » ;
  • Association française de normalisation (afnor) ;
  • Groupes de travail thématiques du MEEDDM ;

Les acteurs professionnels :

  • Les organismes agréés et leurs filières ;
  • Les industriels de la récupération et du recyclage ;
  • Les opérateurs professionnels de la collecte et du traitement des déchets ;

Des partenaires associatifs :

  • Association cités et régions pour le recyclage et la gestion durable des ressources (acr+) ;
  • Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (astee) ;
  • Association des ingénieurs territoriaux de France ;

 

Des résultats !

 

Depuis sa création, le Cercle National du Recyclage fait progresser la réglementation vers une meilleure prise en compte de l’intérêt général.

 

Ses interventions ont contribué à de nombreuses avancées :

  • L’application d’un taux de tva de 5,5% aux opérations de collecte sélective et de tri des déchets ;
  • La parution obligatoire du rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d’élimination des déchets ;
  • La pris en compte de la responsabilité élargie du producteurs dans les modalités de gestion des déchets ménagers ;

 

Il défend l’intérêt des collectivités en participant à :

  • La négociation des barèmes d’indemnisation des collectivités pour la mise en place de collectes sélectives (déchets d’emballages ménagers, déchets d’équipements électriques et électroniques, déchets d’imprimés non sollicités) ;
  • La rédaction des contrats des collectivités locales et des éco-organismes ;

 

Il anticipe les évolutions règlementaires par des inflexions prospectives sur les incidences de la création de nouvelles filières pour les collectivités.

 

UN ACTEUR VIGILANT ET RECONNU

 

Chaque membre du Cercle National du Recyclage contribue à renforcer la diversité et la légitimité des actions menées avec :

 

Un soutien stratégique

Le Cercle National du Recyclage promeut le recyclage et le développement de filières de valorisation dans une logique de développement durable. Il intervient pour l’intégration du principe de la responsabilité élargie du producteur dans les stratégies nationales sur les déchets. Ses propositions sont souvent retenues et contribuent à :

  • Limiter les coûts d’élimination des déchets supportés par les contribuables ;
  • Préserver les ressources naturelles ;
  • Favoriser la création d’emplois.

 

Un soutien politique

Le Cercle National du Recyclage représente et défend les intérêts des collectivités locales dans les instances nationales et régionales. Il participe à l’élaboration de la réglementation relative aux déchets en faisant valoir le point de vue de ses adhérents. Plus ceux-ci sont nombreux et diversifiés, plus ses arguments ont de poids et confirment sa neutralité sur ce sujet transversal.

 

Un soutien technique

Le Cercle National du Recyclage, par ses compétences techniques, traduit, interprète et commente les évolutions réglementaires, les avancées technologiques, les actions de lobbying. Il fournit à ses adhérents une veille éclairée sur les sujets concernant la gestion des résidus urbains et assure les services d’un véritable centre de ressources techniques.

 

Un soutien logistique

Le Cercle National du Recyclage conseille et accompagne les collectivités dans l’optimisation de la gestion de leurs déchets. Il assiste les responsables dans l’analyse des situations locales et dans l’élaboration de réponses appropriées participant aux économies de matières premières, d’énergie et de préservation de l’environnement.